Document sans titre

 

ph_01

logo

ph_02

ph_03

ph_04

ceanothus

taille

phormium

grive

troglo

feuilles

  Document sans titre

 

 

Pour simplifier il faut considérer qu'il y a 4 types de taille.

  Document sans titre

 

Pour nous contacter..

 

 

 



Taille très sévère

5°) Quand tailler un arbre ?

- En taille douce : pour les feuillus, pendant toute l'année sauf période de gel et période de monté de sève.
- En taille plus sévère : d'octobre à fin avril maximum. Taille à éviter sauf contrainte importante (bâtiment, rue...etc.).
- La taille des palmiers : la meilleur période est d'avril à septembre. Mais dans les régions où il ne gèle pas, le nettoyage peut se faire toute l'année.
- Les branches mortes : on peut les enlever toute l'année.
- Les résineux : on ne pratique pas la taille sévère sur un résineux. La taille douce est préférable d'octobre à fin avril.

1°) La taille sévère (ou de restructuration)

Cette taille n'est à faire qu'en dernier recours, en effet elle est toujours traumatisante pour l'arbre. Elle est le plus souvent obligatoire si les clients nous appellent trop tard, les branches touchent déjà les maisons ou les lignes téléphoniques. Ce genre de taille doit être surveillé par un professionnel les années suivantes.

Les arbres touchaient les bâtiments elle était nécessaire.

Cette fois le client ayant été un peu plus prévoyant, la taille sera plus raisonnable et surtout moins traumatisante.

 

2°) La taille douce (ou raisonnée)

Elle est toujours préférable, mais encore faut-il qu'elle soit faite à temps. C'est notre rôle de professionnel de prévenir nos clients que les tailles doivent être préventives afin que l'arbre garde une taille raisonnable par rapport à son environnement immédiat afin d'éviter la taille sévère.

La taille favorise l'apparition des gourmands, surtout si elle est effectuée sans tire sève. La présence d'un tire sève limite l'apparition des gourmands. Le tire sève, comme son nom l'indique, produira un effet de pompe, activant ainsi la cicatrisation sans interrompre la photosynthèse. Le diamètre du tire sève ne doit pas être inférieur au tiers du diamètre de la branche porteuse.

La bonne coupe consiste à diminuer la branche en coupant juste derrière un tire sève.

La coupe doit être propre et nette sans déchirure. La plaie est alors bien irriguée par la sève, le bourrelet de cicatrisation se forme sur tout le pourtour de la plaie afin de la recouvrir progressivement. Cela empêchera les attaques extérieures (pluie, parasites...), l'attache de la branche est alors solide et l'intervention peu visible après quelques années.

 

3°) La taille sur tête de chat

Tous les arbres ne supportent pas la taille sur tête de chat. Les essences qui s'adaptent plus facilement à cette taille sont les platanes, les tilleuls, les charmes, les saules et les érables.

4°) La taille des résineux

Sur les résineux, la taille est peu différente des feuillus mais dans un premier temps il faut savoir que l'on n'étête jamais un résineux:
- soit l'arbre meurt (pin parasol)
- soit 2 têtes se forment à l'endroit de la coupe (le cèdre), ce qui représente un danger important. Comme il y a 2 têtes, il y a une prise au vent plus importante et ensuite parce que les nouvelles têtes poussent sur une partie fragilisée à cause de la coupe faite sur un gros diamètre. Par contre il est toujours possible de dégager la base du tronc (émondage) pour lui donner une plus belle allure.

Pour nettoyer un résineux, on enlève dans un premier temps tout ce qui est bois mort et jusqu'à la moindre petite brindille sèche. Mais aussi en enlevant des branches vertes afin d'alléger le pin et ainsi de permettre à la lumière du soleil de passer. Ce travail est avant tout un travail d'esthétique.

6°) La taille des arbres est-elle plus propice au printemps ou en hiver ?

Si vous décidez d’effectuer vos travaux d’élagage en hiver, comme c’est la tradition, les réserves naturelles de l’arbre seront préservées, l’arbre étant à ce moment en repos végétatif. En revanche, il risque de ne pas pouvoir mettre en place de défenses naturelles immédiatement et les plaies resteront à vif jusqu’au printemps suivant. Il faut donc bien prendre en compte ces paramètres en fonction de la nature de l’arbre concerné.
A l’inverse, si vous choisissez de faire tailler vos arbres en vert (pendant la période où l’arbre a des feuilles), la circulation de sève permettra à l’arbre de mettre en place rapidement un système de défense naturelle contre les agressions par les champignons au niveau de la plaie. L’arbre aura ainsi pu cicatriser avant l’hiver. Par ailleurs, l’avantage de tailler en vert est que cela permet une meilleure vision de l’aspect esthétique de l’arbre
.

Finalement, la taille au mois d'août peut parfois provoquer, chez certaines espèces, une nouvelle repousse qui n'aura pas le temps de se lignifier avant les premières gelées de l'hiver.