Document sans titre

 

logo

  Document sans titre

 

 

" Un Jardin Extraordinaire"

Une découverte au cœur de la Vendée, un jardin extraordinaire et une merveilleuse jardinière autodidacte que la passion a transformée en "Artiste de L'irréel", sans l'utilisation d'aucun fil de fer (m'a-t-elle précisé) un véritable chef d'œuvre.
Charles TRENET est sûrement passé par VIX pour écrire sa chanson.

  Document sans titre

 

Pour nous contacter..

 

  


"C'est un jardin extraordinaire:
Il y a des canards qui parlent anglais.
Je leur donne du pain, ils remuent leur derrière
En me disant "Thank you very much, Monsieur Trenet".


(Si vous aviez oublié de regarder le panneau à l'entrée de la ville, vous aviez un rappel en arrivant devant le jardin)


"Pour ceux qui veulent savoir où le jardin se trouve,
Il est, vous le voyez, au cœur de ma chanson.
J'y vole parfois quand un chagrin m'éprouve.
Il suffit pour ça d'un peu d'imagination!"

 


"Loin des noirs buildings et des passages cloutés.
Y avait un bal que donnaient des primevères.
Dans un coin de verdure, les petites grenouilles chantaient
Une chanson pour saluer la lune.
Dès que celle-ci parut, toute rose d'émotion,
Elles entonnèrent, je crois, la valse brune.
Une vieille chouette me dit: "Quelle distraction!"

Maman, dans ce jardin extraordinaire,
Je vis soudain passer la plus belle des filles.
Elle vint près de moi, et là me dit sans manières:
"Vous me plaisez beaucoup, j'aime les hommes dont les yeux brillent!"


"On y voit aussi des statues
Qui se tiennent tranquilles tout le jour, dit-on
Mais moi, je sais que, dès la nuit venue,
Elles s'en vont danser sur le gazon."