Document sans titre

 

logo

 

 

Document sans titre

 

Pour nous contacter..

 

ph_01

  Document sans titre

 

 

l' Hirondelle rustique
(Hirundo Rustica)

La protection juridique des hirondelles et des martinets :

Au-delà du droit, une démarche citoyenne !

"Tsiwitt ! ...Tsiwittt ! ..." Voilà les hirondelles ! Chaque printemps voit le ballet de ces annonciatrice des beaux jours. C'est dans ou sur les maisons, les immeubles, les dépendances, les étables quand il en reste encore, qu'elles viennent nicher. Leur présence enrichit notre cadre de vie.
Malheureusement, pour certain, elles constituent une gêne en raison surtout des salissures qu'elles engendrent. La réalisation de certains travaux peut conduire également à la destruction de leurs nids. Pourtant toutes les espèces d'hirondelles, sans exception, des plus communes au plus rares, sont protégées, et il en va de même pour les martinets.
Aujourd'hui, leur sauvegarde s'avère 'autant plus indispensable que, dépendant grandement de l'habitat humain, les hirondelles rustiques et de fenêtre ainsi que les martinets souffrent de l'évolution des matériaux de construction et des formes de l'architecture moderne.
Aussi, leur protection participe d'une action citoyenne. Il appartient donc à chacun de nous, sur la base d'une démarche simple et concrète, d'être vigilant et de veiller à la sauvegarde de ces fragiles oiseaux migrateurs.

Si vous voulez voir et entendre une nichée d'hirondelles, regardez cette vidéo (mettre le son). Si vous n'avez pas un grand débit, il est possible que la vidéo soit saccadée, la mettre en pause dès le début et attendre que la vidéo se télécharge en partie pour la lancer.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

   

L' Hirondelle rustique.

Egalement appelée Hirondelle de cheminée, c'est l'hirondelle type.
Queue très fourchue, divisée en longs « filets » ailes pointues.
Couleurs :
Dessus noir à reflets bleus, dessous blanc ou beige avec bande pectorale bleu-noir - Gorge et front rouge-sang.
Dessous des ailes brun-gris foncé. Pattes noires. Lorsque la queue est étalée, les petites taches blanches des rectrices apparaissent.

L' Hirondelle de fenêtre.

Sa queue est courte et fourchue, elle n'a pas les longs filets de l'Hirondelle rustique.

Couleurs : nous avons plutôt affaire à un oiseau en noir et blanc

Ailes, queue et dos noirs, croupion et dessous blancs. Pattes blanches (couvertes de plumes minuscules jusqu'au bout des doigts). Dessous de l'aile gris foncé. Pas de bande pectorale.

L' Hirondelle de rivage.

Queue très courte et peu fourchue.

Couleurs : dessus gris-brun terne, dessous blanc avec bande pectorale gris-brunâtre séparant le ventre et la gorge également blancs. Dessous de l'aile gris-brun foncé.

Le Martinet noir

Attention! Malgré une ressemblance frappante, le Martinet noir n'appartient pas à la famille des hirondelles. Encore plus rapide en vol, il est lui aussi purement insectivore.

Ses longues ailes en forme de faux, son corps fuselé se terminant par une queue échancrée, en font un remarquable voilier.

Son mode de vie est des plus aériens puisque cet oiseau ne se pose pratiquement que pour pondre ses œufs et élever ses petits. Le reste du temps, le Martinet chasse, voyage, dort ....en volant !

Le Martinet est piètre architecte, son nid se résume à quelques éléments légers collectés en vol.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les cas extrêmes, mise en place de nichoirs artificiels. Bien entendu, les nichoirs pour hirondelles rustiques doivent être posés dans des endroits adéquats. Ces endroits où elles pourraient nicher sont l'intérieur des bâtiments qui comportent des ouvertures.
Et surtout bien choisir le nid adéquat (voir ci-dessus).


Penser à le fixer en hauteur à l'abri des prédateurs, éventuellement disposer une planchette en dessous si les salissures sont gênantes. Pour les hirondelles de fenêtre, prévoir des points d'ancrage des nids sur les façades, pourquoi ne pas offrir un bon crépi rustique à votre remise pour permettre l'accrochage des nids ? Mais prévoir l'installation des nids ne veut pas toujours dire que l'oiseau s'installera ! La prévision de zones d'installation dans l'architecture des bâtiments serait le nec plus ultra.


2) De la boue, quelques brindilles, le tout savamment agencé et le nid est construit rapidement.


4) Pondre, couver, être patient.......


6) Encore faut-il les nourrir !


8) attendre......


10) Il (ou elle) repart à la chasse aux insectes, non sans jeter un oeil au photographe indiscret.


12) Le retour ...


14) A leur tour ils observent attentivement le photographe qui pourtant essaye d'être le plus discret possible, mais rien ne leur échappe.


16) Et l'appétit est toujours aussi féroce.


18) A vos marques ! Prêtes ! ............


20) La grande aventure commence, un dernier ravitaillement et après il faudra chasser vous même !

22) Bientôt les parents vont faire le ménage dans le nid et mettre en route la deuxième nichée.


Un simple carton sous le nid (à jeter dès leur départ) et voilà tout sujet de désagrémént oublié.

 

Pour 2010, deux nichées de 4 hirondelles.


1) Un simple morceau de tasseau, 2 clous et le nid ne risque plus de glisser.

 

 


3) Et voilà c'est finit, c'est beau hein !


5) Et voilà 4 petites têtes affamées.


7) Et si un des parents est présent au moment des déjections des petits, il s'en saisi avec le bec pour l'emporter au loin.

 

 

 


9) Enfin !


11) de nouveau attendre ....

 

 


13) Les petits grandissent .....


15) Les plumes poussent, les couleurs arrivent et les enfants ressemblent de plus en plus aux parents.


17) Le nid devient de plus en plus petit.


19) Partez ! Mais soyons prudentes !


21) Il faut y aller maintenant nous sommes seules.


La douceur de la "dame aux hirondelles" de Félix Charpentier qui illumine de sa grâce le bassin du jardin des Doms.

Lors de son départ du nid cette petite hirondelle s'est fait piégé par une vitre trop propre. Un peu étourdie, elle reprends ces esprits avant de repartir. Il faut y penser, de simples rideaux évitent ce genre de problèmes.


Protection - Sauvez les bébés hirondelles !

Particulièrement sensibles au froid et à la pluie, les hirondelles sont touchées de plein fouet par les baisses des températures. Avec quelques gestes simples, vous pouvez les aider !
. Arrivés dans nos contrées à la fin du mois de mars pour la nidification, ces oiseaux migrateurs ne trouvent pas toujours les insectes nécessaires à leur survie et meurent de faim, laissant leurs petits sans protection et livrés à eux-mêmes.

Comment les secourir ?

Alors que faire si l’on trouve un nid avec des petits ? Tout d’abord, l’observer et vérifier que les parents ne reviennent pas pour éviter de bouleverser leur équilibre naturel. Si les oisillons semblent abandonnés, les alimenter afin d’augmenter leur chances de survie. Nicolas Gendre, ornithologue auprès de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), conseille de les nourrir avec des vers de farine en écrasant préalablement la tête, c’est-à-dire la partie sombre. Attention : ne jamais nourrir les oisillons avec des asticots, ils sont mortels !