Document sans titre

 

  Document sans titre

 

Pour nous contacter..

 

 

  Document sans titre

 

 

elagueur


Toutes les entreprises d'élagage (digne de ce nom) laissent à la disposition de leurs élagueurs un matériel complet pour leur sécurité, parfois certains, pour des raisons de sensations personnelles et de confort, préfèrent se passer d'une partie de ce matériel. C'est une forme de respect pour celui qui prend tous les risques que de lui laisser le libre choix de sa propre sécurité. Ici notre ami a préféré se passer de son casque et de ses manchettes.

   
   


Un élagueur doit avoir confiance en lui même....


Alors tout devient réalisable.


Pas difficile de faire de belles photos !


Il faut bien se tenir, lorsque ce "cure-dent" va percuter le tronc, il va y avoir quelques vibrations.

 

 

Le métier d'élagueur grimpeur

1°) Les qualités nécessaires
- Avoir une bonne condition physique alliant force et souplesse.
- Avoir une bonne acuité visuelle.
- Avoir d'excellents réflexes.
- Etre en permanence soucieux de sa sécurité et de celle des autres.
- Ne pas avoir de problèmes d'allergies (guêpes, chenilles processionnaires, etc..)
- Ne pas avoir le vertige.
- Avoir le respect des arbres.
- Et être jeune, ce métier est temporaire, il serait illusoire de s'imaginer le faire jusqu'à la retraite.


2°) Un métier difficile
C'est un métier difficile, qui nécessite un entraînement constant. Il faut être capable de supporter le poids du matériel (surtout la tronçonneuse) et de grimper à des arbres parfois très hauts. Il faut être capable de faire face aux intempéries et aux variations climatiques (vent, pluie, froid, chaleur, etc..).
C'est également un métier dangereux, même la vigilance n'évite pas toujours l'accident. Une branche malade qui casse, une réaction inatendue de l'arbre au moment de la chute d'une partie du tronc ou d'une branche etc.. Le maniement de la tronçonneuse reste la source de nombreux accidents

3°) La nacelle
Elle est parfois utilisée, mais c'est trop rarement possible. Cette dernière (lorsque le terrain s'y prête) permet de limiter considérablement la fatigue, les dangers et procure un gain de temps très appréciable. (voir la nacelle)

 

 

Bravo messieurs !


... il doit également avoir confiance en son matériel.


Mais il doit aussi avoir confiance aux hommes de pieds, ces derniers grâce à de savants systèmes de poulies réussissent à retenir des billes de bois d'un poids 10 fois supérieur aux leurs.


Elle n'est pourtant pas bien grosse cette poulie !


Mais que ce passerait-il si cette corde n'interdisait pas à ce morceau de tronc de tomber vers l'élagueur ???


OUF ! C'est fait ! Il ne reste plus qu'à le faire descendre


Toujours surveiller que les cordes ne s'emmêlent pas !