Document sans titre

 

 

logo

  Document sans titre

 

 


Parfois le matin lorsque le soleil se lève il nous fait ce genre de "cadeau".

Malheureusement certains automobilistes nous laissent des offrandes moins agréables.
Souvent les chasseurs sont traités d'assassins, mais qui s'inquiète des milliers d'animaux tués par les automobilistes.

  Document sans titre

 

Pour nous contacter..

 

 

 

 

 

 


Parmi les morts des animaux protégés... voir domestiques.


Cette buse variable trouve sûrement que les automobilistes "abusent"


Si ce colvert avait croisé le chemin d'un chasseur son sort aurait été le même ...s'il avait été sur le terrain d'une société de chasse....en période de chasse...entre le levé et le couché du soleil...les voitures n'ont pas autant de soucis? Elles tuent 24 h sur 24 et 365 jours par an.


Cette grive migratrice a terminé son voyage

.
De l'animal ou de l'homme qui est le "blaireau" ??


Rapaces nocturnes ou diurnes... également protégés par la loi....mais tués de la même manière.


Ce chaton a eu tord de sortir de chez sa maîtresse


Même les chats adultes sont très souvent victimes de leur instinct de chasseur qui les pousse à vadrouiller.

 

"La grandeur d'une nation et ses progrès moraux
peuvent être jugés par la façon dont elle traite ses animaux"

Gandhi


Une autre manière de raconter.................


Du gros chien au petit hérisson pas de distinction


Le petit lapin de garenne et le grand lièvre des bois (celui-ci avait eu la mauvaise idée d'aller faire un tour en ville), bien que rapide à la course, n'ont aucune chance face à nos bolides (même en ville ?????)

Il serait pourtant si facile de lever le pied pour les éviter mais c'est tellement amusant de faire un carton sur un animal sans défense !!!!!!

Au fait ! Nous avons vu le lièvre mais pas encore la tortue ??

 


Petit Marcassin ne deviendra jamais grand sanglier.


Grand sanglier ne deviendra jamais vieux solitaire


"Quand nous chanterons le temps des cerises
Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête …"

"Le Temps des cerises"
Jean-Baptiste Clément

Nous tenons à préciser que nous avons éliminé toutes les photos trop saignantes, ainsi que celles où les animaux étaient trop abimés car notre but n'est pas de "choquer" mais juste de faire prendre conscience (peut-être) à certains automobilistes qui ont le pied un peu lourd sur l'accélérateur que cette hécatombe est ignoble surtout que parfois à la place d'animaux ce sont des êtres humains et le résultat est malheureusement identique !!!!!!! Ces quelques photos ne sont qu’une infime partie de ce que nous voyons malheureusement chaque jour.

 


Une palombe


Un moineau


......................."la fable du Corbeau et du Renard"


Coq Faisan et Poule Faisane égalité des sexes devant la mort à quatre roues.

"Il nous regarde encore, ensuite il se recouche,
Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche,
Et, sans daigner savoir comment il a péri,
Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.
"

"Hélas ! Ai-je pensé, malgré ce grand nom d'Hommes,
Que j'ai honte de nous, débiles que nous sommes !
Comment on doit quitter la vie et tous ses maux,
C'est vous qui le savez, sublimes animaux !
A voir ce que l'on fut sur terre et ce qu'on laisse
Seul le silence est grand ; tout le reste est faiblesse.
- Ah ! je t'ai bien compris, sauvage voyageur,
Et ton dernier regard m'est allé jusqu'au cœur !
Il disait : " Si tu peux, fais que ton âme arrive,
A force de rester studieuse et pensive,
Jusqu'à ce haut degré de stoïque fierté
Où, naissant dans les bois, j'ai tout d'abord monté.
Gémir, pleurer, prier est également lâche.
Fais énergiquement ta longue et lourde tâche
Dans la voie où le Sort a voulu t'appeler,
Puis après, comme moi, souffre et meurs sans parler."

"La mort du loup"

Alfred de VIGNY

 


Pas de trêve hivernale pour les Myocastors.


Perdrix rouge....rouge sang


Une jeune hirondelle


Une corneille


Le jour se lève mais......


... ces yeux sont fermés ...

Ce rat n'aura plus peur des rapaces nocturnes


Ce lièvre (ou plus exactement cette "hase") sortait tout les matins du maïs en compagnie de son petit, traversait la route pour allez dans le champs en face. J'avais le plaisir de les voir courir lors de mes joggings au levé du soleil. Depuis le jour où j'ai réalisé cette photo................ seul le petit m'attend tous les matins à l'endroit où sa mère est morte.


Une martre des sapins

Une perdrix grise