Document sans titre

ph_01

logo

ph_02

ph_03

ph_05

ph_06

ph_08

  Document sans titre

 

 
  Document sans titre

 

Pour nous contacter..

 

 

 

 

 

abattage

 
Comment abattre un arbre? Déterminer tout d'abord la direction de chute.

doc_01

doc_02

2°) Attention : si la coupe oblique de l'entaille d'abattage est exécutée trop à plat, le tronc peut porter sur la sole de l'entaille d'abattage, se fendre et, de plus, changer de direction de chute.
ph_16

4°) La différence de hauteur entre la sole de l'entaille d'abattage et la coupe d'abattage dépend du diamètre du tronc et doit atteindre au moins 2 cm. Il est extrêmement important au cours de la coupe d'abattage, de laisser une zone de rupture dont l'emplacement et l'épaisseur dépend aussi du diamètre du tronc ainsi que de la forme de l'entaille d'abattage. La zone de rupture est d'importance primordiale pour le contrôle exact de la direction de chute. La zone de rupture ne doit pas être coupée en un point quelconque.
doc_03

Attention : Il est important d'avoir une excellente tronçonneuse avec une chaine affutée. La qualité, c'est la sécurité.

1°) Les facteurs déterminants pour la direction de chute sont, entre autres, la direction du vent, la forme, la position de l'arbre et le site. Ensuite nettoyer autour du pied de l'arbre et si nécessaire la zone de chute. Aménagez- vous une zone de replie (en jaune sur le schéma).

Une fois que la direction de chute a été déterminée, il est parfois nécessaire d'enlever les contreforts observables à la base de certains troncs. Cela permet un meilleur contrôle de la direction de chute. Ensuite pratiquer l'entaille d'abattage exactement à angle droit par rapport à cette direction. ph_14
3°) L'entaille d'abattage doit atteindre une profondeur d'environ 1/5 du diamètre du tronc. Exécuter tout d'abord la coupe de la sole de l'entaille ...
ph_15

... puis le pan oblique de cette entaille. Il convient de ne pas entailler le tronc au-delà du point d'intersection du pan incliné et de la sole, pour ne pas attaquer la zone de rupture.
Effectuer la coupe d'abattage (ou trait d'abattage) de façon à obtenir une coupe oblique en direction de la zone de rupture. De cette façon, en cas d'imprévus l'arbre va se "rasseoir".

ph_17

Sur les troncs de gros diamètre, la longueur du guide chaîne n'est pas tout à fait suffisante, même avec une coupe en éventail suivie. Il est nécessaire d'exécuter une coupe à cœur supplémentaire à partir de l'entaille d'abattage. Cette coupe à cœur doit être faite avant la coupe d'abattage proprement dite, juste après la réalisation de l'entaille d'abattage. Après la coupe à cœur, effectuer la coupe d'abattage sous forme de coupe en éventail suivie.

doc_04

ph_10

5°) L'abattage d'arbres penchés :
Le danger d'abattre un arbre penché est l'éclatement du tronc avant que le trait d'abattage ne soit terminé. Les bûcherons utilisent parfois un serre-tronc afin d'éviter justement les accidents.
Le peuplier, l'hêtre, le frêne font partis des arbres à risques. L'éclatement du tronc pendant l'abattage de l'arbre est très dangereux pour la personne qui est chargée de l'abattage.


Pour éviter l'éclatement :
S'aider du schéma ci dessous. L'entaille de direction (1) sera de faible profondeur. Puis on perce l'arbre (2) de part en part derrière la charnière (comme dans un abattage classique, cette charnière est très importante et ne doit pas être absente) et on coupe de l'avant vers l'arrière en conservant une patte de retenue (3). Quand on effectue ce perçage de part en part, il faut faire bien attention au rebond que peut provoquer la tronçonneuse afin de ne pas être blessé. Puis la patte de retenue (3) est alors coupée afin de rejoindre la partie 2.

doc_05